Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Historique du SNDTP

Les Directeurs de Théâtres Privés, soucieux de sauvegarder une certaine idée de la culture, ont résolu il y a plus de soixante-dix ans, de renforcer leur cohésion et leur solidarité professionnelle en fondant le 10 novembre 1936, un Syndicat Patronal régi par les lois des 21 mars 1884, 12 mars 1920 et 25 février 1927 et immatriculé à la Préfecture de la Seine sous le N° 7.224.

Depuis janvier 2005, le Syndicat est installé à Paris, dans le 8ème arrondissement, au 48 rue de Laborde.

Depuis sa création, le Syndicat a été présidé par Messieurs Robert TREBOR, Max MAUREY, André BRULE, Benoît LEON-DEUTSCH, Amand-Maistre JULIEN, Denis MAUREY, Jérôme HULLOT et Georges TERREY. Depuis février 2011, cette fonction est exercée par Bernard MURAT, directeur du Théâtre Edouard VII.

En étroite concertation avec l’Etat, le Syndicat  est à l’origine de la création, en 1964, de l’Association pour le Soutien de Théâtre Privé (ASTP), en charge de la perception de la taxe sur la billetterie des théâtre et de la gestion d’un fonds de soutien au théâtre privé.

Présidée dans un premier temps par le Directeur du Théâtre au Ministère de la Culture et géré par ses services, l’ASTP a conquis sa pleine autonomie de gestion en 1972, la présidence revenant alors à un directeur de Théâtre.

Historiquement créé par et pour les théâtres, le Syndicat a ouvert ses statuts en janvier 2009 aux entrepreneurs de tournées et a été renommé à cette occasion « Syndicat National Des Directeurs et Tourneurs du Théâtre Privé » (SNDTP) puis en 2015 « Syndicat National du Théâtre Privé » (SNDTP). Ce dernier est actuellement régi par les articles L. 2131-1 et L. 2133-3 du Code du Travail et par les dispositions législatives et réglementaires relatives aux Syndicats et au droit syndical.

Le SNDTP regroupe les entrepreneurs de spectacles vivants dont l’activité principale est de produire, exploiter ou diffuser des spectacles dramatiques, lyriques ou chorégraphiques. Il a pour vocation de gérer et d’animer cet organisme collectif dans le but de défendre les intérêts de ses adhérents.

Le Syndicat regroupe actuellement une cinquantaine de théâtres à Paris et en région ainsi que des entrepreneurs de tournées.

Mauvais login ou mot de passe